Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

CP – Antoine Homé et Anne-Pernelle Richardot – Musée Lalique – novembre 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE

 Nouvelle augmentation du budget régional alloué au Musée Lalique !

691 500 € pour la danseuse du Président Richert !

 

Cette année encore, la Commission Permanente du Conseil Régional qui se réunira ce vendredi examinera un rapport relatif au financement du Musée Lalique. Il y est proposé d’accroitre la participation régionale au niveau du fonctionnement et de l’investissement pour 2016.

 

Ce musée ne cesse, année après année, d’absorber des sommes considérables servant à pallier son manque d’attractivité ! Entre 2012 et 2013, le Musée a perdu près de 30 000 visiteurs ! Les années se suivent et se ressemblent puisque depuis, la fréquentation n’a cessé de chuter.

 

Dans ces conditions, il est étonnant de constater la hausse de la participation financière de la Région depuis 2013. En 2016 notamment, par rapport à 2015, elle augmente de près de 65 890 €, dont 56 575 € en fonctionnement.

 

Situé dans le fief électoral de Philippe Richert, le musée Lalique s’illustre comme la danseuse du Président de Région : une passion débordante pour laquelle la majorité ne compte plus les sommes colossales qui lui sont octroyées ! Une fuite en avant de 691 500 € visant sans doute à renforcer l’ancrage territorial de Philippe Richert à seulement un mois des élections …

 

Antoine HOME

Anne-Pernelle RICHARDOT

 

 

 

SP 16 OCTOBRE 2015 – Intervention Service public Régional de voyageurs – Pernelle Richardot

16-10-2015

                      SEANCE PLENIERE 16 OCTOBRE 2015

SERVICE PUBLIC REGIONAL DE TRANSPORTS DE VOYAGEURS : COMPTE CONVENTIONNEL PREVISIONNEL DE FACTURATION 2016

ANNE-PERNELLE RICHARDOT

Monsieur le Président,

Monsieur le Président de la commission transports,

Il est vrai qu’en matière de transports ferroviaires, la Région Alsace a plutôt bien tiré et tire plutôt bien son épingle du jeu et ce, dans un contexte budgétaire incertain, tant sur le plan du fonctionnement que de l’investissement au niveau national. Je note aussi l’évolution positive de l’intégralité des dessertes TER et des engagements qui ont été pris sur les lignes pour le développement de nouvelles dessertes telles que la ligne Guebwiller – Bollwiller.

Je crois, et vous le rappelez sans cesse, Monsieur le Président, qu’en matière de transport ferroviaire, la Région Alsace est souvent citée en exemple par d’autres Présidents de Région. Néanmoins, en cette fin de mandature, je continuerai de regretter le manque de vision à long terme en matière de transports ferroviaires, l’absence et, Antoine Waechter vient de le rappeler, de schéma régional des transports qui nous aurait permis d’avoir une vision d’ensemble du territoire, sous l’impulsion de la Région Alsace, des différentes AOT.

Il a  été fait mention, pour la première fois, dans vos documents, de ce Schéma régional des transports et de la mobilité, dans votre livre Alsace 2030 et cela était un peu tardif quinze mois avant les prochaines échéances électorales. Je regrette aussi

SP 16 OCTOBRE 2015 – Intervention Etablissements Publics et Privés – Cléo Schweitzer

16-10-2015

                      SEANCE PLENIERE DU 16 OCTOBRE 2016

INTERVENTION SUR LA PARTICIPATION DE LA REGION AUX DEPENSES DE FONCTIONNEMENT ET D’EQUIPEMENT DES ETABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENTS PUBLICS ET PRIVES – EXERCICE 2016

CLEO SCHWEITZER

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

Comme nous le savons tous au sein de cet hémicycle, la Région est un partenaire fiable et efficace des établissements du second degré.

Toutefois, cette délibération soulève quelques enjeux majeurs sur lesquels il convient de s’arrêter un instant.

Tout d’abord, concernant la maîtrise budgétaire, vous avez su prendre en compte les enjeux énergétiques. La part viabilisation est en baisse. Il s’agit d’une première étape au profit des économies d’énergie mais il faut aller plus loin ! Il est aujourd’hui nécessaire de mettre en œuvre, comme nous le préconisons depuis le début du mandat, un plan d’investissement massif pour l’isolation des lycées et

SP 16 Octobre 2015 – Décision Modificative n°2 – Antoine Homé

16-10-2015

SEANCE PLENIERE DU CONSEIL REGIONAL D’ALSACE 16 OCTOBRE 2015

Décision modificative n°2

Intervention d’Antoine Homé 

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

Dernière étape budgétaire avant la fin de l’exercice du mandat, cette deuxième décision modificative s’inscrit dans la continuité des décisions prises lors du vote du budget primitif en décembre dernier ainsi que de la première décision modification adoptée en juin. A cet égard, nous émettons une fois de plus les mêmes réserves concernant vos choix budgétaires : le manque d’audace sur la politique des transports, le recul des

Intervention SP 16/10/2015 – Intervention Liminaire – Antoine Homé

                      SEANCE PLENIERE DU 16 OCTOBRE 2015

DISCOURS LIMINAIRE

INTERVENTION D’ANTOINE HOME

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

C’est aujourd’hui un jour symbolique ! Vous l’avez vous-même souligné, Monsieur le Président, c’est la dernière fois que nous sommes tous réunis, sous cette forme et au sein de cette assemblée, en tant que Conseil Régional d’Alsace. L’Alsace, elle n’a pas attendu les lois Defferre de 1982 pour construire son identité, elle a connu de nombreux changements institutionnels dans son histoire, et en connaitra d’autres, encore ! C’est aujourd’hui la fusion des régions, c’est aussi dans nos territoires l’évolution de l’intercommunalité mais, l’Alsace et ses particularismes, perdurent. Regardez,

CP Anne-Pernelle Richardot – Ferme des 1200 taurillons – Juin 2015

                                                                       COMMUNIQUE DE PRESSE

                                                                          Anne-Pernelle Richardot

Réaction au projet de création de la « Ferme des 1200 taurillons » du Nord-Est (Wintershouse – Bas-Rhin)

Suite au projet d’extension d’une ferme d’élevage de taurillons intensive à Wintershouse dans le Bas-Rhin, je souhaite porter à votre connaissance mon inquiétude face à ce qui deviendra certainement la plus grande ferme industrielle du Grand Est.

La création de cette ferme d’exploitation intensive promeut le quantitatif au détriment du qualitatif ! Sous prétexte de favoriser les économies d’échelle, ce type d’exploitation diminue, en réalité, le pouvoir d’achat des éleveurs. Il est aujourd’hui essentiel de sortir de la consommation de masse, où la grande distribution est toute puissante et de construire un modèle soucieux du travail des exploitants, de l’environnement et de la qualité des produits offerts aux consommateurs. Néanmoins, ce cheptel du Grand Est va à contre-courant d’un développement durable de la production, d’une politique de valorisation des produits et affaiblit les circuits-courts !

J’attends que les maires du canton, le président de la communauté des communes d’Haguenau, les conseillers départementaux et les conseillers régionaux de notre territoire se mobilisent pour que ce projet soit révisé ou, à défaut, abandonné.

Je prends l’engagement de présenter une motion, en ce sens, lors de la prochaine commission permanente du Conseil régional d’Alsace et d’inciter les communes, le Conseil départemental du Bas-Rhin, à en faire de même en délibérant sur le sujet.

Soutenir nos agriculteurs est un impératif pour que leur savoir-faire demeure et que la qualité de nos produits soit préservée.

La ferme des « 1200 taurillons du Bas-Rhin » menace notre vision du modèle agricole alsacien : des petites exploitations très diversifiées avec des produits à forte valeur ajoutée et qui préservent la biodiversité des exploitations familiales, à taille humaine et de proximité, respectueuses de l’environnement ! C’est cette agriculture que je défends aujourd’hui et défendrai demain pour l’ACAL !

Anne-Pernelle RICHARDOT

Conseillère Régionale d’Alsace et adjointe au maire de la Ville de Strasbourg

Tête de liste départementale dans le Bas-Rhin pour les élections régionales des 6 et 13 décembre 2015 – Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (ACAL)

 

 

Intervention SP JUIN 2015 – ALSACE 30 ET NOUVELLE REGION – Antoine Homé

22-06-2015

SEANCE PLENIERE DU CONSEIL REGIONAL D’ALSACE DU 22 JUIN 2015

INTERVENTION SUR ALSACE 2030 ET LA COMMUNICATION SUR LA PREPARATION ADMINISTRATIVE DE LA NOUVELLE REGION

ANTOINE HOME

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

Vous nous présentez trois sujets de natures différentes mais à la fois très proches et complémentaires : Alsace 2030, une communication administrative sur la nouvelle région et, la politique régionale en faveur de la culture. J’interviendrai d’abord brièvement sur Alsace 2030, ensuite sur la communication portant sur l’ACAL. Concernant le volet culturel, c’est ma collègue, Anne-Pernelle Richardot, qui prendra la parole.

Vous nous présentez aujourd’hui la version finale de la démarche Alsace 2030 à laquelle certains membres de notre groupe ont pu contribuer. J’ai, pour ma part, animé le comité de pilotage Compétitivité, Innovation, Attractivité, aux côtés d’Arlette Grosskost. Je le répète une nouvelle fois, le choix du calendrier fut et demeure problématique. Il me semble essentiel de rappeler que notre groupe a toujours soutenu la mise en oeuvre d’un processus de réflexion participatif, qui appréhende les politiques à l’échelle du territoire alsacien. Nous ne pouvons que la volonté de construire un avenir commun dans lequel la société civile et les acteurs économiques ont toute leur place. Si la mise en oeuvre d’une telle démarche était nécessaire, cela a surtout été

Intervention SP JUIN 2015 – POLITIQUE CULTURELLE – PERNELLE RICHARDOT

SEANCE PLENIERE DU CONSEIL REGIONAL D’ALSACE 22 JUIN 2015

Politique en faveur de la culture régionale : soutien à la création et à la diffusion artistique en langue régionale

Anne-Pernelle Richardot

A six mois de la création de la nouvelle Région, l’instauration de ce Conseil Culturel Alsacien, nous interroge.

D’abord, parce qu’à défaut d’une véritable politique culturelle régionale, vous décidez de multiplier les structures et organisez la dispersion. Faut-il le rappeler, ce nouveau conseil vient s’ajouter à l’OLCA, l’ACA mais aussi à la 7ème commission du CESER.  Comment expliquer, Monsieur le Président, que d’une part, vous consolidiez les compétences de certaines structures culturelles, ce dont je me félicite, et que d’autre part, vous créiez une nouvelle instance ? On ne peut donc que s’interroger sur

Intervention SP 22 JUIN 2015 – CA – Antoine Homé

22-06-2015

                      SEANCE PLENIERE DU CONSEIL REGIONAL D’ALSACE DU 22 JUIN 2015

Compte Administratif

Intervention d’Antoine Homé

Monsieur le Président, mes chers collègues,

 

Nous sommes aujourd’hui amenés à nous prononcer sur le dernier compte administratif du mandat, exécution du budget 2014, voté par notre Assemblée en décembre 2013.

Tout d’abord, il importe de souligner que le compte administratif ici présenté révèle, comme chaque année, ce qui est normal, un contenu plus technique qu’une véritable stratégie politique en faveur de l’action publique. Pour autant,

Intervention SP JUIN 2015 – DM N°1 – Antoine Homé

                      SEANCE PLENIERE DU CONSEIL REGIONAL D’ALSACE DU 22 JUIN 2015

Décision modificative n°1

Intervention d’Antoine Homé

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

D’un point de vue strictement budgétaire, il est vrai, Monsieur le Président, cette décision modificative apparait uniquement comme un document technique. Néanmoins, une étude approfondie nous permet de déceler certains choix politico-stratégiques, qu’il me semble nécessaire de relever.   

Un commentaire d’abord sur le volet recettes avec 26,3 M€ de moyens supplémentaires dont plus de la moitié provient de l’Etat. La mise en œuvre des réformes de l’apprentissage et de la formation professionnelle continue explique en effet l’apparition d’importantes dotations. D’ordre fiscal, il y aussi la CVAE.  Alors que le désengagement de l’Etat est souvent pointé du doigt au sein de cette assemblée, et pas plus part que tout à l’heure, il faut bien reconnaitre ici une implication forte du gouvernement aux côtés des Régions, c’est un fait positif.

Concernant à présent les propositions de dépenses,

  • Catégories